Le projet Placoplatre

Les rendez-vous de la concertation

Que ce soit via les commentaires sur ce site, à travers le point d’information ouvert au public, ou les Commissions de Suivi du Site, toutes les parties prenantes peuvent s’exprimer sur ce projet.

Principe de la concertation

Situées en milieu urbanisé au plus près des usines de production, les carrières concernent un voisinage large et hétérogène. Etre accepté et intégré dans le tissu local est donc un défi permanent pour Placoplatre. Le dialogue avec les populations concernées se fait au travers des Commissions Locales de Concertation et de Suivi (CLCS), organisées a minima une fois par an par la préfecture. Elles permettent de faire un point régulier avec l’ensemble des parties prenantes externes, sur le fonctionnement de la carrière et la façon dont le site est perçu localement.

En présence des maires des communes riveraines du fort de Vaujours, des représentants des autorités publiques et des associations locales, Placoplatre a répondu aux interrogations soulevées par son projet. Les riverains ont exprimé leurs préoccupations concernant une future exploitation et une éventuelle pollution des nappes phréatiques. En réponse, les représentants des autorités publiques et de la société Placoplatre ont confirmé que toutes les mesures d’encadrement et de précaution seraient prises pour garantir la santé et la sécurité du personnel et des riverains et veiller au respect de l’environnement.
Cette deuxième réunion de la CLCS a permis de clarifier le projet d’exploitation envisagé par Placoplatre sur le fort de Vaujours. Les mesures mises en oeuvre sur les autres carrières exploitées par la société ont également été présentées. La CRIIRAD a exprimé publiquement ses résultats d’études sur le site et ses attentes en matière de précaution.
En complément des CLCS et pour mieux répondre aux attentes et particularités du site du fort de Vaujours, les préfectures de Seine et Marne et Seine Saint Denis ont souhaité créer une Commission de Suivi du Site (CSS). Celle-ci réunit les différents acteurs du projet en 5 collèges :

  • l’Etat, les établissements publics de l’état et les autorités indépendantes
  • les parlementaires et élus des collectivités territoriales ou d’établissements publics de coopération intercommunales concernés
  • les riverains de l’installation et les associations de protection de l’environnement
  • les exploitants
  • les salariés de Placoplatre ou des sous-traitants

Cette commission a réuni près de cinquante personnes devant veiller à l’évolution du projet, au respect des normes de sécurité et à l’information du public. Vous pouvez retrouver le compte rendu sur le site des préfectures.

Lors de cette CSS, l’ASN a présenté son avis du 20 mars 2015 portant sur l’encadrement des travaux de démolition des anciens bâtiments du fort de Vaujours.
Placoplatre, quant à elle, a présenté la mise à jour de son protocole de démolition, résultat d’un travail de plusieurs mois mené par des experts.
Intégrant l’ensemble des recommandations émises par l’ASN, celui-ci permet la reprise des travaux sur le site.
Lors de cette CSS, Placoplatre a présenté l’avancée de ses travaux de démolition depuis leur reprise et les opérations qui étaient en cours : débroussaillage, désamiantage et diagnostic pyrotechnique.
L’ASN quant à elle a présenté les conclusions de son inspection inopinée menée en juin sur le site, en présence de représentants des services de l’Agence Régionale de Santé (ARS), de représentants de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Energie (DRIEE) et de représentants du siège et des unités territoriales de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE).
Dans son rapport, l’ASN a indiqué qu’aucun manquement à la réglementation en matière de radioprotection n’a été relevé au cours de cette inspection. Elle a également confirmé l’absence de risque sanitaire pour la population.
Lors de cette CSS, Placoplatre a fait un point sur l’avancement des travaux de démolition et présenté les investigations envisagées pour évaluer la pollution des sols sur le site. Elle a également présenté les mesures complémentaires mises en place suite aux observations de l’ASN formulées après leur visite inopinée de juin 2015 : l’affichage des règles d’hygiène, l’installation à la sortie du site d’un portique pour les camions, l’installation d’une balise atmosphérique à Vaujours, la liste des procédures en place ou en cours de validation ainsi que le choix de la PCR. Quant à l’ASN, elle a présenté le cahier des charges concernant le choix et les missions du tiers expert qui sera mandaté.
Equipe CarrièresLes rendez-vous de la concertation