A propos des objets découverts sur le chantier cet été

Le projet Placoplatre

Point d’avancement sur le chantier

Fin juillet-début août, lors de travaux de terrassement menés hors fort central en zone A4 et A5, Placoplatre a mis à jour quelques objets anciens (un fût, les débris d’un conteneur, des cônes métalliques) présentant des traces d’uranium manufacturé.
Ces objets ont été retrouvés ponctuellement,  au  pied des murs de 3 bâtiments différents.

Cône métallique découvert au pied du mur d'un bâtiment en zone A4

Sous le contrôle de l’équipe de radioprotection présente sur site, le chantier de terrassement en cours a été suspendu, les objets bâchés et un balisage mis en place pour signaler ces découvertes. Des prélèvements de terre ont également été effectués sur place pour une analyse ultérieure en laboratoire.

Une nouvelle sensibilisation à la radioprotection de l’ensemble des opérateurs travaillant sur le chantier a été dispensée par le prestataire référent sur ce sujet.

En parallèle, conformément à son engagement de transparence sur ce dossier, Placoplatre a immédiatement informé les services préfectoraux et l’ASN de ces découvertes.

Au cours du mois d’octobre, les objets ont été retirés et les terres situées en contact immédiat ont été curées à l’aide d’une pelle mécanique. Les différents sacs et big bag de conditionnement seront prochainement envoyés à l’ANDRA, en filière TFA (déchets Très Faible Activité).

Renforcement des mesures de radioprotection sur le chantier

Au regard de ces découvertes, l’évaluation des risques a été revue. Par précaution, les mesures de contrôle ont été renforcées, en particulier pour les personnes intervenant dans les zones de terrassement des terres accolées aux bâtiments.

Un événement bien géré selon l’ASN

Dans sa lettre de compte rendu d’inspection menée sur site quelques jours après ces découvertes, l’ASN a souligné « la bonne gestion de cet événement, avec un processus de détection adapté et la transparence dont Placoplatre a fait preuve ».


Sophie MambriniA propos des objets découverts sur le chantier cet été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *